Conseil technique et scientifique


Conseil technique et scientifique

Nos associés effectuent continuellement des études et des recherches sur les aspects fondamentaux du développement durable. Nous prenons souvent part à l’élaboration de publications majeures, les plus importantes étant les Rapports mondiaux sur la mise en valeur des ressources en eau (WWDR). Nous avons écrit certains chapitres du WWDR3, du WWDR 3 et du WWDR 5. Nous encadrons l’élaboration du Plan national d’adaptation de la République de Moldavie. Il s’agit d’offrir des conseils de planification et de stratégie politique au gouvernement de la Moldavie durant la phase d’élaboration de son PNA. Ce processus suppose une évaluation exhaustive des capacités sectorielles, des politiques et des plans, de même que la création de nouveaux mécanismes de coordination institutionnelle. Cette modalité de travail unique, dont l’élaboration est conforme à la situation nationale de la Moldavie, s’inspire de notre expérience en matière de Plans Nationaux d’adaptation au titre de la CCNUCC. En 2012, nous avons conçu un programme et un ensemble de documents de formation à l’intention des pays les moins avancés pour la mise en œuvre des Programmes d’action nationaux d’adaptation (PANA) et l’élaboration des Plans nationaux d’adaptation (PNA), à proposer dans le cadre d’ateliers régionaux, sous l’égide du Groupe d’experts des pays les moins avancés de la CCNUCC (Secrétariat de la CCNUCC). Le programme met l’accent sur l’adoption des priorités liées aux PANA, la prise en compte de l’adaptation dans la planification du développement, et l’élaboration de PNA comme instruments de politique à long terme. Il vient donner suite au programme de formation que nous avons créé et offert en 2010-2011.
Ce soutien a été fourni au Programme des Nations Unies pour l’Environnement, en vue de l’élaboration d’une série de concepts de projets dans des pays comme Haïti, le Cameroun, l’Afghanistan, Ste-Lucie, la Russie et la Mongolie.
Ce qui comprend la création et la prestation d’un programme de formation à l’évaluation participative des vulnérabilités. Ce soutien a été fourni au gouvernement angolais en vue de consultations nationales concernant l’évaluation des vulnérabilités sectorielles, ainsi que de la préparation et de la présentation formelle du PANA de l’Angola, ce qui comprend la définition des priorités programmatiques et des concepts de projets.
Offert dans le cadre de 5 ateliers régionaux, sous l’égide du Groupe d’experts des pays les moins avancés de la CCNUCC (Secrétariat de la CCNUCC). Le programme met l’accent sur la conception de projets de mise en œuvre de PANA, notamment en matière de planification axée sur les résultats, de prévisions budgétaires, de financement, de mobilisation des ressources et de soutien institutionnel.
Une série de lignes directrices concernant l’intégration des risques de sécheresse dans la planification du développement. (Centre de développement des terres arides du PNUD).
Pour le Programme de portefeuilles ciblés de gestion durable des terres pour les pays les moins avancés et les petits états insulaires en développement, du PNUD.
Préparation du document en partenariat avec le Centre international Unisféra. Une introduction à l’intention des pays les moins avancés et des petits états insulaires, consistant en un ensemble de recommandations sur la mobilisation des ressources financières en vue d’une gestion durable des terres.